Nous voyons, en pratique, si notre PC est à l’abri des attaques de pirates ou si nous sommes de toute façon vulnérables à l’espionnage.

Les virus ou, plutôt, les logiciels malveillants sont les moyens les plus couramment utilisés par les pirates pour s’emparer d’un ordinateur, le contrôler à distance et l’utiliser à leurs propres fins ou pour l’espionner.

L’antivirus sur un PC Windows est donc un programme qu’on ne peut pas ne pas avoir (et heureusement dans Windows 8 et 10 il est inclus), alors que sur les Macs il devient de plus en plus important puisque les systèmes Apple ont aussi eu récemment des problèmes de malware.

Une faille de sécurité dans le protocole  menace des millions d’objets connectés. Cette vulnérabilité, découverte par le chercheur en sécurité informatique, permet à un pirate de voler des données, de scanner des réseaux internes et de lancer des attaques.

Comment vérifier si notre ordinateur est vulnérable aux intrusions de pirates, aux logiciels malveillants et aux tentatives d’espionnage externe?

Comme nous l’avons vu dans un autre article, vous pouvez vérifier si l’antivirus fonctionne bien pour protéger votre ordinateur, au cas où vous auriez des doutes sur le contraire.

Il est également important de vérifier que votre antivirus se met automatiquement à jour tous les jours ou presque.

Si ce n’est pas le cas, parce qu’il faut peut-être payer, il vaut mieux le désinstaller et le remplacer par un des meilleurs logiciels antivirus gratuits

Gardez à l’esprit que certains problèmes sont les symptômes d’un virus présent sur votre PC

Toutefois, ce qui éloigne tout pirate d’un PC n’est pas l’antivirus mais un dispositif ou un programme spécial, le pare-feu, indispensable dans les entreprises, facultatif pour un utilisateur qui utilise l’ordinateur à la maison.

Le pare-feu

 Comme mentionné, peut être un dispositif matériel, c’est-à-dire un ordinateur spécialement dédié, ou un logiciel, c’est-à-dire un programme similaire à un antivirus.

Le pare-feu peut contrôler le trafic Internet tant entrant que sortant, en bloquant éventuellement les connexions et les données qui peuvent être nuisibles ou qui ne sont pas autorisées.

Selon les paramètres, il peut également être utilisé pour autoriser ou bloquer les connexions de domaines ou d’applications spécifiques.

Sur le pare-feu actif, en parlant toujours du cas général des 99 utilisateurs sans besoins particuliers, il est important de ne filtrer que les connexions entrantes et non les sortantes.

Dans la plupart des cas, la création et la maintenance d’un pare-feu sont automatiques et il n’y a vraiment rien à configurer.

Pour vous assurer que votre pare-feu est opérationnel, vous pouvez toutefois effectuer des tests en vous connectant à certains sites tels que Shields UP de la Gibson Research Corporation ! Qui va vérifier plus de 1 000 ports de son ordinateur pour s’assurer qu’aucun n’écoute.

Nous avons vu, dans d’autres articles, comment vous pouvez contrôler Le pare-feu inclus dans Windows quels sont les meilleurs pare-feux gratuits pour PC et comment activer le pare-feu sur un Mac

Comme expliqué, cependant, un pare-feu n’est important que si les services et les programmes qui peuvent être contactés de l’extérieur sont maintenus actifs sur l’ordinateur.

En l’absence de ces derniers, un pare-feu est fondamentalement superflu pour presque tout utilisateur normal.

D’une manière générale, à moins que vous ne disposiez réellement de données très sensibles et importantes sur votre ordinateur concernant la vie privée des gens, le pare-feu inclus dans le système Windows et tout automatique ou celui du Mac (qui n’est pas actif par défaut) sont plus que suffisants pour protéger votre PC contre les intrusions extérieures. Vos données   personnelles.  Les informations personnelles (date de naissance, adresse mail et postale), des personnes mal intentionnées ne peuvent pas y tenter pour récupérer des données bancaires en se faisant passer pour une administration ou une banque. Prenons l’exemple du récent piratage d’eBay.

S’il n’y a pas de ports actifs (c’est-à-dire s’il n’y a pas de programmes qui se connectent à Internet et attendent des instructions à distance comme le ferait un logiciel malveillant), il devient très difficile pour un pirate de trouver un accès en utilisant les méthodes d’intrusion standard.

Toute fois, -Effectuer des sauvegardes régulières; A défaut d’anticiper un vol de données, la sauvegarde de votre ordinateur vous permettra d’éviter leur perte définitive. Rien de pire que perdre vos fichiers professionnels ou vos souvenirs personnels… Investissez donc dans l’achat d’un bon disque dur externe pour effectuer régulièrement des sauvegardes. Cette solution ne se substitue pas à un anti malware ou un logiciel de sécurité, mais elle permettra de conserver une trace de vos données. – Choisir des mots de passe complexes; Manque d’originalité ou facilité, les mots de passes les plus utilisés sont encore et toujours « Password » (« mot de passe » en anglais) et « 123456 ». Facile et tentant en conséquent de tenter de pénétrer votre boite mail en essayant les mots de passe les plus courants ! Prenez vos précautions, et dotez-vous d’un mot de passe complexe (avec au moins une majuscule, un chiffre et un tiret), toujours différent selon vos différentes boites mails.-Changer régulièrement son mot de passe; Toujours sur ce sujet, veillez à changer régulièrement votre mot de passe. Un logiciel a pu se glisser dans votre ordinateur à votre insu et pourrait espionner votre clavier pour détecter votre mot de passe et venir ponctuellement dans votre boite mail. Changer votre mot de passe permettra d’éviter tout désagrément. N’oublions pas : mieux vaut prévenir que guérir ! -Utiliser un logiciel de gestion de mot de passe. – Faire attention au Cloud; Vous avez peut être entendu parler du « Hacker des stars » qui a volé les photos de plusieurs célébrités en piratant le fameux iCloud d’Apple. Méfiez-vous donc de la synchronisation automatique de vos données vers un cloud non sécurisé !-Sécurité informatique : Verrouiller votre session dès que vous vous absentez. Les vols de téléphones, ordinateurs et objets connectés sont fréquents. Pensez à systématiquement sécuriser vos devices, en fermant votre session avec un mot de passe ; une façon efficace d’éviter à votre voleur de piller vos informations.

Programme supplémentaire

Il n’est donc pas nécessaire d’installer un programme supplémentaire qui fonctionne comme un pare-feu, surtout si vous vous connectez à l’internet via un routeur, qui seul fonctionne déjà avec un filtre sur la connexion internet. Mettre à jour son système d’exploitation et ses logiciels. On l’oublie trop souvent : les mises à jour régulières sont impératives, celles-ci contiennent les dernières sécurités du marché, adaptées aux nouveaux virus informatiques.

Espionné de l’extérieur.

En ce qui concerne les chances d’être espionné de l’extérieur, à l’exclusion des intrusions de pirates, nous avons au moins trois facteurs à prendre en compte :

1) Nous pouvons être espionnés par des sites web qui savent toujours d’où nous nous connectons, quel PC, quel navigateur et aussi, s’ils sont conçus frauduleusement, quels sites nous avons déjà visités.

Dans d’autres articles, nous avons également vu :

– Comment Google nous voit-il et que sait-il sur nous ?

– Ce que le web sait sur nous

– Toutes les données que Google recueille à notre sujet

– 10 raisons de se désabonner de Facebook et les grands enjeux

2) Nous pouvons être espionnés par les fournisseurs d’accès à Internet ou les compagnies de téléphone.

3) Nous pouvons être espionnés par les programmes que nous installons sur l’ordinateur.

À cet égard, il convient de veiller à la sécurité du programme le plus exposé à Internet, c’est-à-dire le navigateur web.

Que vous utilisiez Chrome, Firefox ou Internet Explorer, il est important qu’il soit toujours à jour avec la dernière version et qu’il ne possède pas de plugins ou d’extensions pouvant ouvrir des vulnérabilités.

Idéalement, comme indiqué dans d’autres articles, vous devriez supprimer tous les plugins pour rendre votre navigateur plus sûr

Dans un guide plus général, nous avons plutôt vu comment protéger votre navigateur contre les attaques et les logiciels malveillants

En conclusion, il est assez difficile d’être vraiment sûr que notre ordinateur est à l’abri des intrus et des tentatives d’espionnage de l’extérieur.

Une fois connecté à l’internet, sauf si vous surfez en utilisant les TOR

Ce que nous faisons peut être vu de l’extérieur et l’ordinateur reste naturellement vulnérable à d’éventuelles tentatives d’intrusion.

Si, toutefois, vous n’avez rien à cacher, si nous protégeons correctement nos comptes web, si nous gardons notre antivirus à jour et si nous ne commettons pas d’erreurs de base comme cliquer au hasard sur chaque lien sur internet, alors nous pouvons être raisonnablement confiants.

Un hacker

Après tout, un hacker, s’il doit s’engager à pirater notre PC ou notre compte de messagerie (et que nous ne lui laissons pas la porte ouverte), devrait vraiment avoir une bonne raison de le faire.

 A cause du piratage sur Internet : la fin de la vie privée ?- L’affaire Snow den et le piratage récent de 1,2 milliard d’identifiants sur Internet par des hackers russes ont révélé les failles des systèmes de sécurité sur Internet. Pour Fabrice Epelboin, la vie privée est en train de devenir un luxe