Un glossaire et un dictionnaire pour expliquer la signification des termes utilisés sur Internet et pour les connexions réseau. Vous devez connaître la signification de certains termes techniques qui devraient entrer dans le vocabulaire de toute personne qui utilise un PC, aussi bien à titre d’expert qu’à titre d’utilisateur de base.

Ce dictionnaire technique est destiné à aider les gens à mieux lire les blogs et à naviguer sur l’internet sans se perdre. Il ne s’agit pas d’un article encyclopédique typique des manuels car c’est un mini glossaire d’informatique, un ABC de l’informatique qui concentre l’attention sur les mots les plus utilisés, ceux que l’on trouve dans les boîtes des PC, ceux que l’on lit dans les articles de journaux et ceux qui sont les plus utiles pour comprendre le monde technologique.

Cette liste ne comprend donc pas tous les termes technologiques, mais seulement les mots et acronymes informatiques les plus fréquemment utilisés dans la vie quotidienne. Ce vocabulaire technologique fait référence aux thèmes de l’Internet et des connexions réseau.

Définitions pour le web et les sites web

  • BitTorrent : est un protocole de connexion P2P (peer-to-peer) permettant de partager des fichiers entre différents utilisateurs en ligne. Il vous permet de télécharger un seul fichier ou un groupe de fichiers de plusieurs personnes à la fois, ce qui rend le transfert très rapide et efficace. BitTorrent est souvent présenté comme un moyen de répandre le piratage, mais il est également utilisé pour distribuer des fichiers sans peser sur les serveurs (Linux est souvent téléchargé de cette manière, par exemple). En raison de sa relation avec le piratage, de nombreux fournisseurs d’accès à Internet ralentiront votre connexion si vous utilisez BitTorrent, mais vous pouvez toujours anonymiser votre trafic pour éviter cela.
  • Navigateur : c’est le programme que vous utilisez pour surfer sur l’internet et ouvrir des sites web. Dans un autre article, la liste des meilleurs navigateurs pour tous les ordinateurs
  • Cookies : Un cookie est un petit morceau de texte stocké dans votre navigateur qui enregistre les données des sites web que vous visitez pour en garder la trace ou pour sauvegarder vos paramètres personnalisés.
  • Download : signifie “télécharger” et est le mot qui identifie les boutons utilisés pour télécharger un programme ou un fichier depuis l’internet.
  • HTML (HyperText Markup Language) : se définit comme un langage de balisage et est utilisé pour écrire et formater du texte afin qu’il soit lu correctement par un navigateur web. Le texte en HTML est décrit par des TAG indiquant ses attributs (couleur, taille, police, etc.).
  • HTTP (Hypertext Transfer Protocol) est l’ensemble des règles qui déterminent la manière dont les fichiers sont transférés sur le World Wide Web. En gros, c’est la base de l’internet.
  • HTTPS (HTTP Secure) est identique à HTTP, mais est utilisé pour crypter les données échangées par des sites comme les banques ou les magasins en ligne.
  • Lien : est un lien qui, s’il est cliqué avec la souris, mène à un site web ou ouvre une autre application pointant vers une donnée spécifique.
  • Liens magnétiques : Un lien magnétique est utilisé sur les sites BitTorrent pour lancer des téléchargements sans avoir à télécharger d’abord un fichier torrent. Il s’agit essentiellement d’un moyen plus rapide et plus facile de lancer des téléchargements à partir de torrents.
  • OAuth : est un protocole ouvert qui permet de protéger les données en autorisant les applications à accéder à une quantité limitée d’informations. OAuth est le protocole que vous utilisez pour vous connecter à des services externes avec votre compte Google, Facebook ou Twitter.
  • PHP (Hypertext Preprocessor) : PHP est un langage open source utilisé sur la plupart des serveurs web. Il permet aux sites web de créer du contenu qui change fréquemment (comme les Wikis, les blogs, etc.).
  • POP (Post Office Protocol) / IMAP (Internet Message Access Protocol) : POP et IMAP sont deux méthodes de réception des e-mails dans un client de bureau tel qu’Outlook ou sur un smartphone. Le protocole POP prend les messages sur le serveur et les télécharge sur le client. Le protocole IMAP, quant à lui, maintient la synchronisation entre le client et le serveur, de sorte que, par exemple, si vous supprimez un message sur votre téléphone, il sera également supprimé dans Gmail.
  • RSS (Rich Site Summary) : Le flux RSS est un service fourni par les blogs et les sites web qui crée un résumé automatiquement mis à jour des informations publiées par le site. Les flux (lecteurs) RSS, comme Google Reader, collectent des informations provenant de différents sites pour créer un flux d’actualités unique. En gros, le RSS vous permet de lire ensemble différents blogs ou journaux en ligne, en restant au courant des dernières nouvelles et des derniers articles. Le flux RSS de chaque blog est accessible en cliquant sur un bouton orange comme celui qui se trouve en haut à droite.
  • CGU (Conditions de service/utilisation) : Les conditions de service, également appelées conditions d’utilisation, sont un document juridique qui décrit comment vous pouvez utiliser un service, un logiciel ou un site web. Ils comprennent souvent des dispositions relatives aux politiques de droits d’auteur ou à l’utilisation des données fournies par les utilisateurs. Les CGU les plus connues sont celles de Facebook et, dans un autre billet, on explique ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas sur Twitter, Facebook, Linkedin et Google. Les CGU des sites et programmes sont acceptées en cochant l’option “J’accepte”.
  • URL (Uniform Resource Locator) : est l’adresse d’un site web

Définitions des connexions réseau

  • 11a/b/g/n : 802.11 est un ensemble de normes pour les réseaux sans fil qui régissent la manière dont votre ordinateur communique avec votre routeur wifi. Chacune des lettres (a / b / g / n) désigne des vitesses et des portées différentes, le sans fil N étant le plus rapide.
  • DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) : protocole qui attribue une adresse IP à chaque appareil du réseau et veille à ce que deux ordinateurs n’aient pas la même adresse (ce qui peut poser des problèmes). Le DHCP est un moyen automatique d’obtenir un ordinateur ou un périphérique sur le réseau, mais vous pouvez également attribuer manuellement une adresse IP statique réservée et permanente.
  • DNS (Domain Name Service) : est un système qui traduit l’adresse IP d’un serveur en un nom facile à retenir. (par exemple, www.google.it au lieu de 173, 194, 35, 183). Chaque fournisseur d’accès à Internet possède sa propre base de données DNS, mais vous pouvez utiliser différents DNS pour améliorer la vitesse et la sécurité et pour éviter une éventuelle censure géographique.
  • Pare-feu : est un dispositif logiciel ou matériel qui protège un ordinateur ou un réseau contre les intrusions extérieures. Il contrôle le trafic entrant et sortant afin que les fichiers non approuvés ne soient pas transférés.
  • FTP (File Transfer Protocol) : c’est le protocole utilisé pour transférer des données entre les ordinateurs d’un réseau local ou pour transférer des fichiers en ligne.
  • Hotspot : est un point d’accès à l’internet sans fil. Les smartphones modernes disposent d’une fonction hotspot pour partager la connexion de données et fonctionnent comme des modems, permettant à d’autres appareils ou PC de se connecter à l’internet via le wifi.
  • Adresse de protocole Internet (adresse IP) : une adresse IP est ce qui permet aux ordinateurs de se connecter les uns aux autres. Chaque appareil qui se connecte à Internet se voit attribuer une adresse IP unique. Votre fournisseur d’accès à Internet peut vous attribuer une adresse IP statique, qui reste la même, ou une adresse IP dynamique, qui change à chaque fois que vous vous connectez. Il est toujours possible d’usurper l’adresse IP avec un serveur proxy, ce qui est utile pour rester anonyme.
  • Adresse MAC (Media Access Control Address) : L’adresse MAC est un numéro unique qui identifie une carte réseau (d’un PC, d’un téléphone mobile, d’une imprimante, d’une console) sur un réseau. Il s’agit d’une carte d’identité matérielle qui ne peut être modifiée.
  • LAN (Local Area Network) : Un LAN est le réseau qui relie les ordinateurs dans une zone confinée, telle qu’une maison ou un bureau. Il s’agit d’un système fermé auquel les réseaux externes n’ont pas accès, sauf s’ils y sont autorisés.
  • Bande passante : c’est la quantité de données qui peut être transférée en même temps sur un réseau, entre l’ordinateur et le fournisseur d’accès à Internet, dans un certain laps de temps (par exemple 20 mégabits par seconde).
  • NAS (Network Attached Storage) : est un dispositif (tel qu’un petit ordinateur ou un disque dur) qui stocke des fichiers accessibles à tous les membres du réseau. Tout ordinateur du réseau peut accéder aux fichiers depuis n’importe quel endroit de la maison. N’importe quel ordinateur peut être transformé en NAS pour être utilisé pour la sauvegarde des données sur le réseau.
  • NAT (Network Address Translation) : NAT est la façon dont un routeur permet à plusieurs ordinateurs d’accéder à l’Internet avec la même adresse IP, sans causer de confusion.
  • Phishing : consiste généralement à utiliser un courriel ou un site web pour inciter l’utilisateur à fournir des informations telles que des noms d’utilisateur ou des mots de passe, en se faisant passer pour un site de confiance, afin de les voler.
  • La redirection de port : est une technique de réseau permettant de s’assurer qu’une application spécifique qui se connecte à l’internet peut être utilisée à distance. Le port, dans les définitions de réseau, est une adresse par laquelle un programme est identifié via Internet.
  • Provider : est le fournisseur d’accès à Internet.
  • Serveur proxy : Un serveur proxy se place entre un PC et l’Internet pour transmettre des informations, agissant comme un filtre. Un serveur proxy a deux objectifs principaux : il peut être utilisé pour empêcher la visite de certains sites dans un réseau local en filtrant le contenu disponible ou il peut améliorer la vitesse de l’Internet. Un serveur proxy peut également être utilisé pour usurper l’accès à l’internet et faire croire à un site web que vous naviguez depuis un ordinateur situé dans un autre pays.
  • Réseau ad hoc : un réseau ad hoc est un réseau sans fil qui permet à deux appareils de communiquer directement entre eux sans avoir recours à un équipement externe tel qu’un routeur. Il est utilisé pour partager la connexion réseau de sorte qu’un ordinateur serve de point d’accès à tous les autres et pour partager des fichiers et des données sur le réseau.
  • Routeur : est le dispositif qui achemine les paquets vers le dispositif auquel ils sont destinés. En termes simples, c’est ce qui vous permet de connecter plusieurs ordinateurs ensemble dans un réseau local. Le routeur est également utilisé comme point d’accès à Internet par tous les ordinateurs qui y sont connectés, auxquels il attribue une adresse IP.
  • SSH (Secure Shell) : SSH est utilisé pour connecter un ordinateur (ou un autre dispositif connecté à Internet) à un autre ordinateur via Internet. Il est généralement utilisé pour contrôler un ordinateur à distance, et est également utile pour connecter un appareil Android ou iOS à votre ordinateur. En général, un utilisateur normal n’utilise pas SSH mais se fie à d’autres programmes plus simples pour contrôler un ordinateur à distance.
  • Tethering : il s’agit d’utiliser la connexion internet d’un autre appareil (généralement votre téléphone portable) pour permettre à un autre appareil (généralement votre ordinateur) de surfer également sur le net. La fonction tathering sur les téléphones mobiles est similaire à celle du HotSpot, la différence est que le tathering vous permet d’utiliser votre téléphone mobile comme un modem câble alors que le hotspot est un point d’accès wifi.
  • TLS (Transport Layer Security) est un protocole permettant de connecter votre ordinateur à un serveur sécurisé sur Internet. Son prédécesseur est le protocole SSL (Secure Socket Layer). Une connexion SSL ou TLS est identifiée par le protocole HTTPS.
  • VoIP (Voice Over Internet Protocol) : comme son nom l’indique, la VoIP est le système qui vous permet de communiquer par la voix et de passer des appels téléphoniques en utilisant une connexion internet. Le programme VOIP le plus célèbre est Skype
  • VPN (Virtual Private Network) : Un VPN est un groupe d’ordinateurs mis en réseau sur un réseau public, généralement l’Internet. Le VPN est comme un réseau local qui crypte ce que vous faites en ligne afin que vos données soient toujours en sécurité.
  • WAN (Wide Area Network) : Un WAN est un grand réseau qui relie plusieurs réseaux locaux (un ensemble de LAN). Un WAN peut désigner le réseau d’une entreprise ou même l’ensemble de l’Internet.
  • WEP (Wired Equivalent Privacy) / WPA (Wi-Fi Protected Access) : WEP et WPA sont des systèmes de sécurité pour l’accès à un réseau. Bien que le mot de passe d’un réseau puisse toujours être piraté, le WPA-2 est beaucoup plus sûr que le WEP et le WPA.