Comment trouver des sources pour un blog d’entreprise ?

Avez-vous décidé de créer du contenu pour votre blog ? Démontrez vos compétences et vos expériences aux lecteurs par le biais des articles de qualité. Avez-vous commencé la réalisation d’un plan éditorial pour votre blog afin de structurer une échéance régulière de publication qui vous permettra de fidéliser vos lecteurs et de leur proposer un contenu répondant réellement à leurs besoins ?

Les prémisses et les bonnes intentions sont là, mais il y a un petit souci. Où allez-vous puiser des sources pour blog de qualité pour soutenir la stratégie marketing de votre site professionnel ?

Un bon contenu naît d’un bon matériel et d’une analyse minutieuse du public. De bonnes idées se manifestent pour les articles, les vidéos et les tutoriels, mais vous ne pouvez pas tout savoir, même pas dans le domaine dans lequel vous êtes compétent. Il y a toujours des études, des idées et des nouvelles que quelqu’un a déjà partagées et qui n’ont peut-être pas encore atteint vos oreilles. Vous devez donc sélectionner une série de canaux préférentiels dans lesquels vous pouvez tirer des informations utiles et précieuses qui ne sont pas encore connues par vos contacts. Le but est d’éviter de perdre des visites intéressées uniquement par des solutions moins connues.

Si vous y réfléchissez, voici ce qu’il faut faire avec votre blog : partagez les résultats de votre expérience lors de la création des sites web de vos clients et essayez de vous faire connaître par le biais des outils, des ressources et des stratégies qui ne sont pas maîtrisées par les autres et qui peuvent vous aider à maximiser vos ventes en ligne.

Pourquoi utiliser des outils de collecte pour trouver des sources pour le blog ?

De nombreux propriétaires de sites web avec lesquels vous allez traiter hésitent souvent à faire des liens vers les sites où ils s’inspirent. Pour eux, c’est craignant de faire cette réalisation. Pour des raisons très tabagiques, ils pourront être sanctionnés à cause de leurs actes. En fait, Google ne décourage pas la création de liens, parce que sans lui, bien sûr, chaque portail serait une île en soi.

Une autre objection est que les lecteurs pourraient ainsi être poussés à quitter le site pour les autres qu’ils ciblent. Il est clair que rien n’empêche les visiteurs, s’ils ont besoin de trouver plus d’informations, d’appuyer sur le bouton « Précédent » habituel et de quitter le portail. Au contraire, le fait de se relier à des sites qui ne traitent évidemment pas le même sujet, mais d’un sous sujet connexe et similaire au sien, prouve aux internautes l’incompétence du propriétaire du site.

Avez-vous besoin de marquer les liens avec le rel= »nofollow » ?

Avec certaines publicités alarmantes, la mentalité consistant à lier des sites externes presque exclusivement avec l’attribut nofollow s’est répandue sur le net afin de ne pas transmettre le jus de lien et de rendre le backlink invisible à des fins de placement. En fait, les directives académiques voudraient que l’attribut nofollow soit uniquement utilisé.

Naturellement, plus le nombre de liens sur une page augmente, plus le poids destiné à chacun diminue. Personne ne vous demande d’arriver à une centaine de liens par page web. 2 à 5 liens thématiques pour les articles longs et approfondis peuvent être appropriés pour un article de 2000 mots.

Comment utiliser les messages des réseaux sociaux comme sources ?

Les médias sociaux sont aussi plusieurs sources pour blog qui peuvent stimuler des discussions et des réflexions intéressantes, surtout si vous avez des experts dans votre domaine.

Généralement, les messages font référence à un contenu externe. Il s’agit de créer un lien vers un contenu externe et ensuite, si vous le souhaitez, vous pouvez intégrer un message de vos contacts sur votre site, ou rapporter une conversation. Vous pouvez intégrer directement le message entier et le garder visible dans son intégralité.

5 outils et sites pour trouver des sources pour le blog

Google Alert est un outil gratuit de création d’alertes pour la publication de contenu web lié à des sujets spécifiques, des plages de dates et des nationalités particulières. Il suffit de définir le thème, les sources pour blog, la fréquence de réception des mises à jour et d’entrer une adresse électronique où vous souhaitez recevoir des informations sur les nouvelles publications à ce sujet. Ce tutoriel vous montre combien il est facile de gérer une série de rappels avec l’outil Wikipedia.

Certes, la consultation de l’encyclopédie en ligne par excellence peut être un choix facile, mais ce que je veux dire, c’est qu’il faut plutôt utiliser les sources que le grand portail mentionne parmi ses analyses. Une fois que vous avez trouvé la page Wikipédia du sujet qui vous intéresse, faites défiler la page vers le bas et cherchez le paragraphe « Liens externes ». Comme vous le savez certainement, les éditeurs de webpedia sont très attentifs à la qualité et à l’autorité des sources, de sorte que celles qui sont admises et citées sont certainement exhaustives et précieuses. Vous pouvez alors suivre le lien pour visiter ces portails d’information et éventuellement chercher d’autres sources intéressantes à mentionner.

Google Scholar est une fonction de recherche Google supplémentaire qui vous permet de réaliser des études dans le domaine scientifique et universitaire. Le moteur indexe le contenu de rapports, de livres, de thèses, de publications universitaires et de présentations commerciales grâce à ses algorithmes qui calculent la pertinence en termes d’importance de l’auteur et de citations de chaque document. Ces dernières s’avèrent très intéressantes pour cautionner les publications de sources faisant autorité, telles que des études universitaires ou des recherches industrielles.

Archive.org est une bibliothèque numérique à but non lucratif conçue pour stocker le contenu de sites web, de vidéos, de documents et permet de télécharger une énorme quantité de livres. Il peut être très utile de suivre l’évolution d’un phénomène sur le net telle que la recherche d’anciennes études retirées par les propriétaires ou les sources perdues pour témoigner de la thèse menée dans vos études.

Feedly est un agrégateur de flux, il peut compiler jusqu’à 100 par compte. Cela permet de suivre automatiquement les contenus publiés par un site web. Chaque inclusion peut être classée par catégorie afin que vous puissiez facilement retracer le sujet dont vous auriez besoin à chaque occasion. Il est possible, avec la version payante, de recevoir une alerte à chaque fois qu’un mot-clé d’intérêt apparaît dans le flux.